décollement


décollement

décollement [ dekɔlmɑ̃ ] n. m.
• 1635; de décoller
Action de décoller, état de ce qui est décollé. Méd. Séparation d'un organe, ou d'une partie d'organe, des régions anatomiques qui lui sont normalement adhérentes. Décollement de la rétine.

décollement nom masculin Action de décoller, de se décoller, fait d'être décollé : Le décollement des oreilles. Physique Modification de l'écoulement d'un fluide autour d'un obstacle, due à la création d'une zone où le fluide se sépare de la surface de l'obstacle. (Il est dû au ralentissement du fluide sous l'action des forces de viscosité et de pression, menant à des mouvements tourbillonnaires.) ● décollement (expressions) nom masculin Décollement de la rétine, dédoublement de la rétine, qui se produit entre la rétine visuelle et l'épithélium pigmentaire. (Le décollement de la rétine survient plus fréquemment chez les sujets myopes. Le traitement chirurgical ou par le laser doit être pratiqué dans les jours qui suivent pour éviter une cécité progressive.) Décollement épiphysaire, arrachement traumatique de l'épiphyse chez les enfants. (Il peut être cause de troubles graves de la croissance de l'os touché.)

décollement
n. m. Action de décoller, de se décoller; état de ce qui est décollé.
MED Séparation d'un tissu, d'un organe, de la partie à laquelle il adhérait. Décollement de la rétine.

⇒DÉCOLLEMENT, subst. masc.
A.— Action de détacher ce qui est collé, état qui en résulte. Le décollement du papier peint; empêcher le décollement d'un meuble. Synon. décollage :
1. Je maintenais la chaise, encore trop consterné pour oser rire; lui, tirant de l'avant, disait : — Mon Dieu! Mon Dieu! Qu'est-ce que c'est encore que cette invention d'enfer? — Et tâchait, par-dessus son épaule, de surveiller le décollement, ce qui rendait sa face plus rouge encore. Tout se passa sans déchirure, heureusement, et sans dommage, que pour la molesquine dont il emportait avec lui tout l'apprêt, laissant sur le siège, imprimée, l'effigie de son volumineux derrière.
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 460.
P. ext. État des oreilles exagérément écartées du crâne. Le décollement des oreilles (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 765).
Spéc. MÉD. Séparation anormale de deux organes ou de deux tissus qui adhéraient l'un à l'autre. Décollement du placenta, décollement épiphysaire. Le décollement de la rétine (BRUMPT, Parasitol., 1910, p. 219).
B.— P. métaph.
1. Action de se détacher du réel, du passé, de s'élever intellectuellement. Un décollement de l'être par rapport à soi. La création qui est décollement du passé, du présent et du futur (J. VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 80) :
2. Si (...) un de mes principaux projets est de progresser, c'est-à-dire d'être toujours et coûte que coûte plus avancé dans une certaine voie que je ne l'étais la veille (...) ce projet progressif entraîne une série de décollements par rapport à mon passé.
SARTRE, L'Être et le Néant, 1943, p. 585.
2. ÉCON. ,,Fait pour un pays sous-développé, d'entamer de façon irréversible un processus de développement`` (QUILLET Suppl. 1971).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1635 decolemant (MONET). Dér. de décoller2; suff. -(e)ment1. Fréq. abs. littér. :8.

décollement [dekɔlmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1635, decolemant; de 2. décoller.
Action de décoller (2. Décoller, I.); état de ce qui est décollé. || Le décollement d'une affiche.
Méd. Séparation d'un organe, ou d'une partie d'organe (des régions anatomiques qui lui sont normalement adhérentes). || Décollement de la rétine (cour.) : soulèvement de la rétine, repoussée vers le corps vitré. || Décollement des épiphyses des os longs. || Décollement du placenta (de la muqueuse utérine, lors de l'accouchement).
tableau Lexique de la chirurgie.
CONTR. Adhérence, collage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décollement — 1. (dé ko le man) s. m. Terme d arts. Action de couper une partie de quelque chose. Les charpentiers disent faire un décollement à un tenon. ÉTYMOLOGIE    Décoller 1. décollement 2. (dé ko le man) s. m. Action de décoller, de défaire ce qui est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Decollement — steht für: die Abscherung der Haut von ihrer Unterlage infolge einer Verletzung, siehe Decollement (Medizin) eine tektonische Abscherungsfläche in der Geologie, siehe Decollement (Geologie) Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • Décollement — [dekolma̱n̶g̶; zu frz. décoller = losleimen, loslösen] s; s, s: Loslösung, Abscherung der Haut von der Muskulatur (z. B. bei Quetschverletzungen) …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • Décollement — Fig. 1 Imbricate fan in a thrust system with a basal décollement[1][2] Décollement (dé collé ment) is a gliding plane between two rock masses. In French, décoller means to detach from or to rip of …   Wikipedia

  • DÉCOLLEMENT — n. m. Action de décoller, de se décoller ou Résultat de cette action. Il se dit, par extension, en termes de Chirurgie, d’un Organe ou d’un tissu qui se détache d’un autre auquel il était adhérent. Dans certains abcès, il y a décollement de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Decollement — A décollement horizon is a tectonic surface that acts as a gliding plane between two masses in a thrust fault relationship. A décollement horizon can either form due to a low bulk modulus between bodies (usually in lithologies such as marls,… …   Wikipedia

  • DÉCOLLEMENT — s. m. Action de décoller, de se décoller ; ou État de ce qui est décollé.  Il se dit, par extension, en Chirurgie, D un organe qui se détache d un autre auquel il était adhérent. Dans certains abcès, il y a décollement de la peau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Décollement — Dé|col|le|ment [dekɔlə mã], das; s, s [frz. décollement, eigtl. = Loslösung] (Med.): Ablösung der Haut von der Muskulatur durch stumpfe Gewalteinwirkung (z. B. bei Quetschverletzungen) …   Universal-Lexikon

  • Decollement — De|col|le|ment [dekɔlə mã:] das; s, s <aus fr. décollement »Ablösung« zu décoller, vgl. ↑Decollage> Ablösung der Haut von der Muskulatur durch stumpfe Gewalteinwirkung (z. B. bei Quetschverletzungen; Med.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • décollement — atlipimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. lifting; lift off vok. Abheben, n; Ablösen, n rus. отслаивание, n pranc. décollement, m; détachement, m …   Radioelektronikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.